1 de 2
1
Les alternatives gratuites
Publié : 17 janvier 2009 09:30 PM   [ Ignorer ]
Administrateur
Avatar
RankRankRankRank
Nombre de messages :  673
Inscrit  2008-09-16

Je débute ce sujet avec ce lien:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Alternatives_libres_aux_logiciels_propriétaires

Maintenant, quels logiciels conseillez-vous et quels logiciels déconseillez-vous ?

Les logiciels libres vs les logiciels propriétaires !

 Signature 

Ensemble, c’est mieux.
Le collectif Interrelié + Le Tam-Tam communautaire = <3

Profil
 
 
Publié : 17 janvier 2009 11:14 PM   [ Ignorer ]   [ # 1 ]
Administrateur
RankRankRankRank
Nombre de messages :  315
Inscrit  2007-08-13

À première vue, les logiciels propriétaires sont, évidemment, de meilleure qualité. Ce qui est gratuit, dans la plupart des cas, ne vaut que le prix que l’on a payé...

Petite métaphore : t’achète un cossin quelconque chez “Dollo-rama” ou quel que soit le nom, l’idée est là... Donc, tu achètes le cossin, à un dollar (presque gratuit), une semaine plus tard, le maudit cossin, pratiquement gratuit, te pètes dans les mains. Si tu avais acheté le même cossin, à un prix raisonnable (ce qu’il vaut), il serait bon pour de nombreuses années et alors, passons à autre chose… C’est l’idée entre un Mac et un cossin PC quelconque… Tu en achètes plusieurs durant la vie d’un bon, de qualité.

Dix cossins gratuits ou presque, pour un bon, qui coûte ce qu’il vaut, mais dure et dure et ....

Finalement, tu obtiens ce que tu as payé pour. Gratuit : ouppps, ça vaut ce que ça vaut, sans garantie ou support. Payant : ça vaut ce que ça vaut, selon le prix et la qualité de la firme, avec support et garantie.

Donc, pour ma part, entre rien et plus, je préfère plus.

Enfin, je crois que les tenant du tout gratuit, sont alors d’accord pour travailler sans rétribution et ne croient donc pas que leur travail vaut quelque chose. Ou alors, ils croient qu’en réalisant quelque chose de pourrie, ils feront de l’argent sur le support ; ainsi, gratuit d’un sens, mais en réalité ils fourrent le monde…

Finalement, pour ma part, gratuit pour quelques cas bien spécifiques, mais payant lorsque la qualité le nécessite. Le tout gratuit, c’est le trippeur de “dollo-rama”, celui qui ne voit pas la valeur d’un travail de qualité.

C’est à suivre…

Profil
 
 
Publié : 17 janvier 2009 11:44 PM   [ Ignorer ]   [ # 2 ]
Administrateur
Avatar
RankRankRankRank
Nombre de messages :  673
Inscrit  2008-09-16

Personnellement, j’ai souvent vu de la qualité supérieure dans les logiciels libres et gratuits (il faut faire la différence entre les deux), des logiciels qui battent de loin leurs concurrants payants, par exemple le navigateur web Firefox et le cms pour faire des blogs professionnels, Wordpress. Cependant, dans le monde artiste professionnel, c’est là que ça se complique un peu plus et il est évident que je dois souvent utiliser des logiciels propriétaires, quoique j’aime bien Gimp et Audacity.

Mais je suis loin d’avoir testé tous les logiciels libres ou gratuits, et toi ?

 Signature 

Ensemble, c’est mieux.
Le collectif Interrelié + Le Tam-Tam communautaire = <3

Profil
 
 
Publié : 18 janvier 2009 01:12 PM   [ Ignorer ]   [ # 3 ]
Membre Sénior
RankRankRankRank
Nombre de messages :  147
Inscrit  2009-01-06

Hum, j’ai récemment appris que 60% des serveurs Web du monde tournait sous le logiciel Apache, qui est fourni gratuitement. Pour un logiciel gratuit et libre, c’est quand même assez intense ^^.

Mais mais… ceux qui font du bénévolat (même sans créer du logiciel), il le ferait pour rien et donc ça ne vaudrait pas grand chose ce qu’il font? Je trouverait ça triste un peu de penser comme ça… Moi personnellement je crois que le bénévolat et la contribution peuvent aider à rendre le monde un peu moins triste. Mais bon, chacun son opinion comme on dit!

 Signature 

laurent.interrelie.info

Profil
 
 
Publié : 18 janvier 2009 02:38 PM   [ Ignorer ]   [ # 4 ]
Administrateur
RankRankRankRank
Nombre de messages :  315
Inscrit  2007-08-13

En 20 ans, je puis dire que j’ai essayé plus d’un millier de logiciels (sans oublier leurs nombreuses versions) et, outre certains monstres, dont on ne peut pratiquement se passer, mes préférés sont les partagiciels (shareware). Dans la majorité des cas, bien faits, avec un incroyable support des concepteurs, qui eux, sont beaucoup plus à l’écoute de l’utilisateur que la plupart des ultra-gros développeurs. Enfin, notons également le rapport qualité-prix des plus intéressants pour ce type de logiciels.

En ce qui a trait à Apache, il y a gratuit et gratuit et le bénévolat n’a rien à faire là-dedans. Si Apache est fourni gratuitement, c’est dans le but de maintenir une industrie multi-milliardaire ; Apache c’est des gros sous et des milliers de développeurs payés, tant employés de cette entreprise (Sun, je crois) que du domaine privé. Donc, faut faire attention avec l’appellation “gratuit”...

Aujourd’hui, Apple fournit gratuitement “WebObjects”, sa suite de programmation Web, alors qu’il y a quelques années, cela coûtait quelque 50 000 $ par licence… Pourtant, ce n’est pas vraiment gratuit. Lorsque tu utilises publiquement un travail réalisé avec ce logiciel, là il faut sortir son portefeuille.

Donc, ce n’est pas évident de réellement cerner ce qui est vraiment gratuit ou pas.

Pour ce qui est du bénévolat de certains développeurs, il est rarement gratuit. Plusieurs, si ce n’est la majorité, utilisent leurs logiciels “gratuits” pour appâter vers leurs autres payants ou simplement leurs services connexes. Donc, ce n’est pas du bénévolat, mais un investissement pour augmenter leurs revenus…

Certains logiciels gratuits ont de l’allure, mais leur support et développement sont liés au bon vouloir du développeur qui souvent n’ira pas plus loin que d’offrir le logiciel tel quel, pour une durée de temps inconnu. Alors que l’attrait d’un revenu (il faut bien payer ses comptes…) augmente l’intérêt de satisfaire sa clientèle dans l’ensemble (sauf si on a le monopole…).

Finalement, l’exercice de savoir si le gratuit, le libre ou le payant est mieux, me semble un peu futile. J’imagine que ce serait mieux de discuter des avantages de tel ou tel logiciel en mettant de côté leur coût. Le prix devrait être une question de second ordre. Est-ce qu’on achète de la musique en tenant compte du prix ou de la qualité de l’oeuvre ? (L’analogie est un peu grosse, mais enfin…)

En dernier lieu, si j’avais quelque chose contre le bénévolat, alors ma semaine de travail diminuerait de moitié... wink

Profil
 
 
Publié : 18 janvier 2009 08:46 PM   [ Ignorer ]   [ # 5 ]
Membre Sénior
RankRankRankRank
Nombre de messages :  147
Inscrit  2009-01-06

Woah, exactement ce que je pense! Hihi, je m’en doutais un peu pour le bénévolat, j’étais un peu surpris d’ailleurs en lisant le message plus haut parce que j’ai toujours vu le Tam Tam comme étant une organisation qui favorise beaucoup l’engagement. Finalement je n’avais pas en m’en faire. Ouf!

C’est effectivement je trouve la meilleure approche à prendre que celle de d’abord évaluer le logiciel, et ensuite regarder le prix. Parce que j’ai remarqué que le coût n’est pas juste dans la licence du logiciel : Exemple, vous avez une entreprise de 20 personnes qui savent tous utiliser MS Office mais qui ne connaissent pas du tout OpenOffice. Toutes les heures que vos employés perdent à apprendre à utiliser le nouveau logiciel sont des heures que l’on peut, d’une certaine manière considérer comme “perdu”. En calculant le coût parfois on se rend compte que ce serait peut-être revenu moins cher au final de juste acheter MS Office. Et parfois l’interface des logiciels libres est, je trouve, un peu moins bien faite que celle de logiciel propriétaire. Mon exemple classique, c’est la sacré ligne de commande Linux qui m’a fait sué de nombreuses fois. Évidemment il y a aussi beaucoup d’exceptions, comme Firefox.


PS : Pour Apache, je crois que c’est maintenu par une fondation (Apache Software Foundation), mais beaucoup de ceux qui travaillent la dessus sont souvent des gens payés par diverses entreprises qui l’utilisent.  Dans le fond je pourrais peut-être dire que c’est un peu un projet collectif où tout le monde l’améliore selon ses besoins et ils redistribuent le reste parce que ça ne leur coûte rien de le faire. Ça n’a sûrement pas été gratuit à créer, mais c’est gratuit à utiliser. C’est un peu une coopérative comme Desjardins dans le fond!

 Signature 

laurent.interrelie.info

Profil
 
 
Publié : 19 janvier 2009 01:23 AM   [ Ignorer ]   [ # 6 ]
Administrateur
Avatar
RankRankRankRank
Nombre de messages :  673
Inscrit  2008-09-16

Finalement, l’exercice de savoir si le gratuit, le libre ou le payant est mieux, me semble un peu futile. J’imagine que ce serait mieux de discuter des avantages de tel ou tel logiciel en mettant de côté leur coût. Le prix devrait être une question de second ordre. Est-ce qu’on achète de la musique en tenant compte du prix ou de la qualité de l’oeuvre ?

C’est en partie le but du sujet en fait :

Maintenant, quels logiciels conseillez-vous et quels logiciels déconseillez-vous ?

Mais bon, je l’ai surtout créé pour ceux et celles qui n’ont pas les moyens et qui souhaitent rester dans la légalité...

Sinon…

Exemple, vous avez une entreprise de 20 personnes qui savent tous utiliser MS Office mais qui ne connaissent pas du tout OpenOffice.

Perso, je préfère travailler avec le logiciel qui ouvre le plus de formats, donc Openoffice…

(De toute façon, leur communauté m’a tellement aidé que je me plais à participer à leur amélioration.)

Qui plus est, Openoffice était la solution au fléau .docx à mon école…

 Signature 

Ensemble, c’est mieux.
Le collectif Interrelié + Le Tam-Tam communautaire = <3

Profil
 
 
Publié : 19 janvier 2009 02:34 AM   [ Ignorer ]   [ # 7 ]
Membre Sénior
RankRankRankRank
Nombre de messages :  147
Inscrit  2009-01-06

Ce que j’aime bien d’OpenOffice et aussi de la suite iWork d’Apple, c’est qu’il font concurrence à MS Office et “forcent” Microsoft à l’améliorer. La concurrence, c’est toujours une bonne chose! Et les trois sont de très bon logiciel. Faut dire que OpenOffice est backé par IBM et Sun qui contruisent leur solution d’affaire payante dessus. Mais je reste avec MS Office parce que c’est plus facile de s’échanger des fichiers entre collègues à l’université avec.

Au fait, pour ceux qui serait à une vieille version de Office et qui voudrait ouvrir le nouveau format, il existe un plugin officiel développé par Microsoft :

http://www.microsoft.com/downloads/details.aspx?displaylang=fr&FamilyID=941b3470-3ae9-4aee-8f43-c6bb74cd1466

Ça marche avec toutes les versions depuis la 2000.

 Signature 

laurent.interrelie.info

Profil
 
 
Publié : 19 janvier 2009 03:43 AM   [ Ignorer ]   [ # 8 ]
Administrateur
Avatar
RankRankRankRank
Nombre de messages :  673
Inscrit  2008-09-16

Est-ce qu’ils ont aussi arrangé leur problème de sécurité au niveau des mots de passe ?

Et qui plus est, j’adore Pages…

 Signature 

Ensemble, c’est mieux.
Le collectif Interrelié + Le Tam-Tam communautaire = <3

Profil
 
 
Publié : 19 janvier 2009 10:47 AM   [ Ignorer ]   [ # 9 ]
Membre Sénior
RankRankRankRank
Nombre de messages :  147
Inscrit  2009-01-06

Il y a une fonction mot de passe dans MS Office?

 Signature 

laurent.interrelie.info

Profil
 
 
Publié : 19 janvier 2009 01:06 PM   [ Ignorer ]   [ # 10 ]
Administrateur
Avatar
RankRankRankRank
Nombre de messages :  673
Inscrit  2008-09-16

Oui, comme dans OpenOffice.

Mais les documents protégés par mot de passe sur MS Office peuvent être ouverts facilement…

(Sauf si ça a changé avec une nouvelle version.

Qui sait…)

 Signature 

Ensemble, c’est mieux.
Le collectif Interrelié + Le Tam-Tam communautaire = <3

Profil
 
 
Publié : 19 janvier 2009 10:04 PM   [ Ignorer ]   [ # 11 ]
Membre Sénior
RankRankRankRank
Nombre de messages :  147
Inscrit  2009-01-06

Ah, je savais même pas que ça existait. Si c’est le même principe de “lecture seule” que les fichiers .pdf, je dirais que c’est pas mal perdu d’avance comme combat, peu importe que ce soit MS Office, OpenOffice ou Acrobat Pro. Un de mes profs à déjà essayer de nous donner des .pdf pour lesquels on ne pouvait pas copier coller. Ça a pris 4 secondes trouver un utilitaire pour enlever les protections…

 Signature 

laurent.interrelie.info

Profil
 
 
Publié : 21 janvier 2009 03:42 PM   [ Ignorer ]   [ # 12 ]
Administrateur
Avatar
RankRankRankRank
Nombre de messages :  673
Inscrit  2008-09-16

En fait, c’est un mot de passe qui permet d’ouvrir le fichier.

Si tu n’as pas le mot de passe, tu ne peux juste pas l’ouvrir…

 Signature 

Ensemble, c’est mieux.
Le collectif Interrelié + Le Tam-Tam communautaire = <3

Profil
 
 
Publié : 22 janvier 2009 08:15 PM   [ Ignorer ]   [ # 13 ]
Membre Sénior
RankRankRankRank
Nombre de messages :  147
Inscrit  2009-01-06

Ah, ok! Ça ça peut fonctionner par contre. Pour ça, Office 2003 et inférieur était un peu merdique mais la version 2007 est finalement correct il semble http://lastbit.com/office2007password.asp

EDIT : note qu’il faut enregistrer en .docx pour avoir la nouvelle protection.

 Signature 

laurent.interrelie.info

Profil
 
 
Publié : 05 février 2009 12:33 PM   [ Ignorer ]   [ # 14 ]
Administrateur
Avatar
RankRankRankRank
Nombre de messages :  673
Inscrit  2008-09-16

Yeah, enfin !

Ah, et au fait, je reviens sur l’exemple que tu avais donné:

C’est effectivement je trouve la meilleure approche à prendre que celle de d’abord évaluer le logiciel, et ensuite regarder le prix. Parce que j’ai remarqué que le coût n’est pas juste dans la licence du logiciel : Exemple, vous avez une entreprise de 20 personnes qui savent tous utiliser MS Office mais qui ne connaissent pas du tout OpenOffice. Toutes les heures que vos employés perdent à apprendre à utiliser le nouveau logiciel sont des heures que l’on peut, d’une certaine manière considérer comme “perdu”. En calculant le coût parfois on se rend compte que ce serait peut-être revenu moins cher au final de juste acheter MS Office. Et parfois l’interface des logiciels libres est, je trouve, un peu moins bien faite que celle de logiciel propriétaire. Mon exemple classique, c’est la sacré ligne de commande Linux qui m’a fait sué de nombreuses fois. Évidemment il y a aussi beaucoup d’exceptions, comme Firefox.

Il y a eu une étude là-dessus et c’est prouvé qu’Openoffice fait perdre beaucoup moins d’argent que migrer vers le nouveau Microsoft Office. Dès que je la retrouve je la publie ici… Mais bon, en gros, la nouvelle interface de Microsoft Office est plus difficile à comprendre que celle d’Openoffice pour les habitués de Microsoft Office. Et puis, faut penser que Microsoft Office, il faut sans cesse acheter les nouvelles versions… donc toujours et encore se réhabituer.

 Signature 

Ensemble, c’est mieux.
Le collectif Interrelié + Le Tam-Tam communautaire = <3

Profil
 
 
Publié : 05 février 2009 01:38 PM   [ Ignorer ]   [ # 15 ]
Membre Sénior
Avatar
RankRankRankRank
Nombre de messages :  194
Inscrit  2008-11-05

Après une petite recherche, voilà un article sur cet étude :

http://www.silicon.fr/fr/silicon/news/2007/01/19/openoffice-n-productif

Profil
 
 
   
1 de 2
1