Sondage
Qui, selon vous, a gagné le débat ?
Jean Charest 0
Pauline Marois 2
Mario Dumont 1
Aucun 0
Nombre de votes : 3
Vous devez être un membre connecté pour voter
Débat lancinant
Publié : 26 novembre 2008 12:41 AM   [ Ignorer ]
Membre Régulier
Avatar
RankRankRank
Nombre de messages :  88
Inscrit  2007-07-25

Amateur de débats et de soirées électorales, le débat entre les chefs des trois principaux partis québécois, mardi, m’a, pour la première fois depuis des décennies, laissé de glace. C’était, à mon avis, très, mais très lancinant. Tellement, qu’après la première heure, j’ai laissé tomber. Rien de neuf, aucune vision ! Désolant !

Quelle erreur de ne pas avoir ouvert la porte au parti Vert et à Québec Solidaire, sûrement, que ça aurait été moins plate et plus éclairant…

Déjà, j’avais de la misère avec ces trois partis. J’espérais que le débat allait m’éclairer sur leurs idées… mais personne autour de cette table n’a offert de précision sur ce qu’ils comptaient faire. Chacun leur tour, naviguait dans le vague en disant : “notre programme est meilleur que celui du voisin et celui-ci est la pire chose qu’il puisse vous arriver”. Vraiment, rien de concret, que du flou et des promesses, que l’on brisera sans se casser la tête, au lendemain des élections.

Le gagnant : Mario Dumont

En tout cas, pour ce que j’en ai vu, je crois que Mario Dumont a été celui qui a eu l’air le moins fou et surtout, le plus à l’aise durant ce débat. L’expérience semble payer pour lui. J’ai bien l’impression qu’il a réussi ce qu’il était venu chercher avec ce débat, une remontée du vote de l’ADQ. On verra bien…

J’ai toujours eu beaucoup de respect pour Madame Marois, mais elle n’était vraiment pas de taille lors de ce débat ; plus amateure et perdue que ça…

Pour sa part, Jean Charest, fut égal à lui-même… À mon avis, un bon disciple de Robert Bourassa…

C’est clair, pour moi, mon vote n’ira à aucun de ces trois partis : vieilles idées, dépassés, sans vision, querelleurs et politicailleurs à en devenir malade.

Je veux du neuf, des idées, une vision, un nouveau mode de scrutin… Finis, les vieux partis, vive ceux en devenir ! Ras le bol des histoires de celui qui p…… le plus loin !

Il nous faut des résultats et ça fait longtemps que je crois que les vieux partis doivent disparaître au profit de nouvelles idées rafraîchissantes et surtout, au mode “actuel”…

Profil
 
 
Publié : 26 novembre 2008 02:28 AM   [ Ignorer ]   [ # 1 ]
Administrateur
Avatar
RankRankRankRank
Nombre de messages :  673
Inscrit  2008-09-16

Autant j’ai été allumé par les élections américaines, autant là je suis éteint par nos élections.
Notre changement à nous, je n’ai pas l’impression que c’est pour tout de suite…

 Signature 

Ensemble, c’est mieux.
Le collectif Interrelié + Le Tam-Tam communautaire = <3

Profil
 
 
Publié : 26 novembre 2008 10:24 AM   [ Ignorer ]   [ # 2 ]
Nouveau
Rank
Nombre de messages :  8
Inscrit  2008-11-13

Mon ami Urubu veut avoir le parti vert et le Québec solidaire à la table du débat des chefs, est-ce que mon ami croit qu’ils sont représentatifs?  Selon les derniers sondages, ces deux partis grugent à peine 9% de l’électorat.  Dois -je vous rappeler que le PQ a seulement 40 ans d’âge et que l’ADQ à peine 18 ans. Puis-je aussi vous rappeler que les vieux partis dont vous parlez ont contribué à faire avancé le Québec à le faire sortir d’une grande noirceur pour enfin arriver à un état moderne. Seriez-vous trop jeune pour vous rappeler que le PQ a toujours été un parti très progressiste et aussi très réaliste. Que serions-nous aujourd’hui sans la loi anti-scab, sans la loi sur la santé sécurité au travail, sans la loi créant la SAAQ, que serions-nous aujourd’hui sans la Caisse de Dépôt, et sans toutes ces changements dans l’économie québécoise depuis 40 ans. Voyons ici au Québec ils nous manquent une mémoire collective. Comment pensez qu’en des temps aussi difficiles la pensée magique suffit, il s’agit de regarder ce qui se passe chez nos voisins du sud pour voir comment l’économie passe un mauvais moment. La tempête gronde à l’horizon et nous verrions les gens du Québec solidaire rêver en arrivant au pouvoir
Le seul parti qui a su gérer deux grosses récessions c’est le PQ et l’a fait de façon magistrale qu’on se rappelle les mesures de Mme Marois en 2001 après les événements du 11 septembre 2001. Qu’on se rappelle les mesures prises par M Parizeau qui était alors Ministre des Finances, lors de la grosse récession de 1982. Qui se rappelle que l’économie chavirait, le chomage montait en flèche les taux d’intérêts pour emprunter variaient de 20 à 25 % .
La devise du Québec est encore à ce jour “Je me souviens”

Profil
 
 
Publié : 26 novembre 2008 11:59 AM   [ Ignorer ]   [ # 3 ]
Administrateur
Avatar
RankRankRankRank
Nombre de messages :  673
Inscrit  2008-09-16

Inutile de mettre mon âge sur le tapis, je me souviens. Mais cette année, c’est très différent. Je n’ai juste pas l’impression que nous allons prendre un tournant décisif, nous avons encore un peu de chemin à faire avant ça. Pour être franc, ce n’est pas la crise économique qui m’inquiète le plus, comme la planète est sur le bord d’exploser, je ne sais pas pourquoi, le slogan “l’économie d’abord” me fait un peu peur. Allons-nous prendre des mesures pour sauver le court terme en sacrifiant le long terme (comme nous faisons depuis des années égoïstement en pensant à notre maison et à nos trois voitures polluantes au lieu de penser à la vie qu’aura nos enfants). Je ne suis pourtant pas contre les libéraux et j’apprécie énormément Julie Boulet pour tout ce qu’elle a fait pour la région. C’est peut-être là mon problème en ce moment, les trois partis qui étaient au débat sont pratiquement à égalité dans ma tête, enfin deux des trois, alors de là à choisir… il faut de la nouveauté.

Il faut de la nouveauté pour brasser ces trois partis et les pousser à s’améliorer parce que le monde a évolué vite et ils sont, selon moi, en retard. En fait, non, pas en retard, ils sont décalés du peuple. J’ai l’impression d’assister à un spectacle qui n’est pas le nôtre, un spectacle qui dans tous les cas va finir par nous blesser au lieu de nous aider. Les souvenirs sont bien beaux, j’étais pour l’indépendance du Québec avant et je militais pour la cause, mais depuis un certain temps, je ne vois plus cela comme une priorité. Pour moi, ce serait un plus très important, mais j’attends surtout un parti qui sera radical au niveau de l’environnement, qui prendra les mesures nécessaires sans avoir peur de heurter le “petit québécois chialeux dans son petit nidnid douillé”.

Les taxes pour moi, j’aime ça, c’est utile, ça aide à bâtir un avenir collectif et j’aimerais encore plus ça si ce n’était pas mis autant dans le système de santé et la guerre. Le système de santé... on s’entend, je suis totalement d’accord que ce soit gratuit, mais, nous ne serions pas obligé d’en mettre autant. Si nous prenions le temps de nous entraîner deux ou trois fois par semaine et de mieux manger, nous n’aurions pas besoin d’autant de soin, nous sauverions facilement 30% de l’argent qui pourrait être mis ailleurs (comme pour diminuer la crise économique et rembourser notre dette). La solution, ce n’est plus le gouvernement, là, c’est à notre tour de faire le changement. Québec Solitaire et le parti vert ne gagneront pas cette année, mais ils sont très utiles pour montrer d’autres voix du peuple, dont la mienne. J’aurais aimé qu’ils soient au débat.

Nous voulons sauver le Québec ? Commençons par nous sauver et sauver l’environnement, commençons par avoir des habitudes de vie qui coûtent moins chers, par moins gaspiller, par prendre le temps de bouger, par arrêter le Mc Do de… Autant la guerre me fait chier, autant la popularité du Mc Do m’exaspère. Ce n’est pas responsable et c’est tout le monde qui paye. “Ah, c’est drôle boire, c’est drôle fumer, c’est drôle manger de la malbouffe”. Oui, mais pendant ce temps-là, nous n’avançons pas. Pourquoi demander un meilleur gouvernement si nous ne sommes pas prêts à être meilleurs ? À quoi ça sert concrètement ? “Cher gouvernement, faîtes tout à notre place parce que nous sommes des lâches”.

Oui, nous nous sommes améliorés et je suis fier de nous.

Mais est-ce suffisant ?

Non, ce n’est pas du tout une question que je suis jeune et que je ne me souviens pas, c’est une question que je crois que le changement, c’est une question d’efforts collectifs. En ce moment, quel politicien inspire ce changement collectif ? C’est surtout ça la question pour moi, l’important, le rôle numéro 1 d’une politicienne ou d’un politicien. Personnellement, je cherche encore la réponse. Il faut aussi que “ce représentant ou cette représentante de la population” suive les élans de nos efforts et de notre évolution, mais en ce moment, ce n’est pas l’impression que j’ai. Mais je peux me tromper, je suis très ouvert à me tromper. Mais surtout, j’ai foi en l’avenir et c’est pour ça que je crois que nous serons mieux politiquement dans quelques années. Je vois les élections actuelles comme une transition, tant mieux si elle est réalisée sans trop de dégâts.

L’important n’est pas de gagner, mais de s’exprimer, de faire bouger les idées, de laisser parler plus de voix.
Cinq au lieu de trois, ça aurait pu faire bouger davantage le débat…

 Signature 

Ensemble, c’est mieux.
Le collectif Interrelié + Le Tam-Tam communautaire = <3

Profil
 
 
Publié : 26 novembre 2008 01:03 PM   [ Ignorer ]   [ # 4 ]
Membre Régulier
Avatar
RankRankRank
Nombre de messages :  88
Inscrit  2007-07-25

Je me souviens…

D’avoir participé à l’élection du PQ en 1976, en faisant du porte-à-porte alors que je n’avais pas encore le droit de vote…

Voté oui à un premier référendum. À cette époque, je croyais que le PQ voulait améliorer le sort de tous…

Je me souviens d’un premier mandat fabuleux, mais ensuite la débandade et un parti comme les autres, à l’exception qu’il est souverainiste…

J’ai déjà été coloré… Je ne le suis plus. Trente ans plus tard, j’espère que mes idées et opinions ont évolué. Hier j’ai voté pour un tel, demain ça ne sera pas nécessairement la même chose… Mes idées, opinions et intérêts changent, tout comme certains partis politiques.

Je veux du neuf et, désolé, mais les partis Libéral et Québécois n’en offrent plus depuis longtemps.

Pour ce qui est de la représentativité des petits partis. Quel que soit le nombre de personnes qu’ils représentent, chacun devrait avoir le droit de parole, c’est ça la démocratie !

C’est là l’avantage d’un scrutin proportionnel : tous ont un mot à dire. Je suis certain que si on fonctionnait sous ce système, les petits partis récolteraient un meilleur pourcentage du vote et on se retrouverait avec de meilleurs gouvernements.

Ça me permettrait également de voter pour Mme Boulet, qui fait du bon boulot, mais dont le parti ne me rejoint pas…

Profil
 
 
Publié : 26 novembre 2008 01:06 PM   [ Ignorer ]   [ # 5 ]
Membre Sénior
Avatar
RankRankRankRank
Nombre de messages :  194
Inscrit  2008-11-05

Le débat d’hier était comme celui du fédéral, “inutile”... Le gros problème à mon avis, c’est que notre système électoral, contrairement au système étatsunien, est rapide et corrompu. Lors des votes, nous n’avons pas 2 partis pour lesquels voter, mais une panoplie, comment cela peut-il représenter l’avis de la nation ? Si on regarde les élections fédérales parce qu’on a les chiffres, cela va comme suit :

Parti conservateur = 37,6 %
Parti libéral = 26,2 %
Bloc québécois = 10,0 %
Nouveau parti démocratique = 18,2 %
Parti vert = 6,8 %

Le parti conservateur a vaincu les autres parce qu’il avait le plus haut pourcentage, mais si on fait le calcul, 62.4% des Canadiens ne voulaient pas de ce parti au pouvoir ! La même chose risque d’arriver le 8 décembre lors des élections provinciales. D’après moi ce serait trop coûteux de faire des éliminatoires politiques afin de n’avoir que 2 partis qui se confrontent à la fin…

En tout cas, côté débat d’hier j’ai seulement vu la fin et ça m’a ase perturbé, je dirais que Mario Dumont a aussi gagné le débat… Mais, puisqu’il n’a pas fait grand-chose depuis les dernières élections, mon choix reste difficile. Il m’a surtout gagné à la fin complète lorsque Jean Charest a parlé de l’exploitation du Nord canadien et qu’il a été le seul a parler de replanter des arbres pour ne pas que détruire la nature… La suite était perturbante avec Pauline Marois et Jean Charest qui essaie de savoir qui est-ce qui avait tué le plus d’arbres lorsque leur parti était au pouvoir…

EDIT : Désolé, je viens de voir l’autre sujet qui parle justement du système électoral… raspberry

Profil