Mode de scrutin dépassé !
Publié : 12 novembre 2008 06:19 PM   [ Ignorer ]
Membre Régulier
Avatar
RankRankRank
Nombre de messages :  88
Inscrit  2007-07-25

Quand lors de la dernière élection fédérale, le Bloc Québécois réussit à récolter 50 députés avec 10 % du vote canadien et que le Parti Vert, avec 6,8 % des votes n’a pas le moindre député, il y a lieu de se poser des questions. Notre mode de scrutin n’est pas du tout représentatif de l’opinion et de l’intérêt des Canadiens. Depuis quand le Canada est-il un pays de droite ?

Toutes nos élections fédérales depuis 1867 ont porté au pouvoir soit le Parti Conservateur, soit le Parti Libéral. Pourtant, le 14 octobre dernier, les électeurs avaient le choix entre 21 partis en élection.

Problème de représentation
Pourquoi, les Conservateurs, avec 37,6 % des voix, ont-ils 46,4 % des députés, alors que les Libéraux, avec 26,2 % d’appuis des électeurs, n’ont que 24,7 % de représentants ?

Plus bizarre est la différence entre le NPD et le Bloc. Les premiers, avec 2,5 millions de votes ne récoltent que 37 députés, tandis que les seconds obtiennent 50 députés avec 1,1 million de voix de moins que le NPD !

Il est évident que certains électeurs ne sont pas représentés à Ottawa. Qui parle au nom du million de Verts et des autres tendances n’ayant pas d’élu au parlement ?

Scrutin proportionnel
Au Canada, et particulièrement au Québec, l’idée de changer le mode de scrutin actuel pour quelque chose de plus juste, comme le scrutin proportionnel, a été lancée il y a au moins 45 ans et depuis, malgré que cela figure au programme de certains partis politiques, encore aucun gouvernement n’a eu assez de colonne vertébrale pour aller de l’avant.

Toujours au Québec, le directeur général des élections a régulièrement déposé, au cours des années, des rapports prônant un scrutin plus représentatif. Tous prennent la poussière sur les tablettes !

Il est plus que normal que toutes les tendances soient représentées au gouvernement ; nous avons des radicaux de droite et de gauche, nous avons des gens de droite, de gauche, de centre droite, de centre gauche, des communistes… Pourquoi leur vote ne compte-t-il pas ?

Ainsi, un scrutin proportionnel permet à tous les partis d’avoir des représentants élus selon la proportion de votes qu’ils ont récoltés. Ainsi, avec 10 % des voix, le Bloc obtiendrait 31 députés, alors que les Verts en auraient 21. Les Conservateurs en auraient 116, au lieu des 143 actuels, les Libéraux gagneraient 5 députés tandis que le NPD en obtiendrait 19 de plus.

Intérêt accru pour la politique
À mon avis, si les électeurs pouvaient réellement voter selon leurs opinions et avoir des représentants de leurs intérêts à Ottawa et à Québec, le taux de participation aux élections serait beaucoup plus important. Il est assez incroyable de constater qu’à l’élection du 14 octobre dernier, près de 10 millions d’électeurs n’ont pas voté. Pauvre démocratie !

Nous aurions aussi probablement plus de partis politiques et de candidats de qualité.

Plus de dialogues et de concertation
Un tel système amènerait évidemment plus de gouvernements de coalition, où chacun devrait mettre de l’eau dans son vin pour assurer une gouvernance efficace. Ainsi, par exemple, nos gouvernements seraient plus ouverts à des politiques environnementales et sociales concrètes.

Le système actuel donne beaucoup trop de pouvoir à un gouvernement majoritaire. Tellement, qu’il peut se passer de discussions avec les élus des autres partis et agir comme une monarchie, pour le bien de ses membres et de ses amis lobbyistes. Mais rarement pour le bien de la population qu’il représente !

Enfin, un nouveau mode de scrutin devrait également permettre aux électeurs de voter pour le meilleur candidat de leur région, tout en votant pour le parti qui les intéresse, même s’il est différent de celui de leur candidat. Donc, un vote pour le candidat et un pour le parti.

Êtes-vous satisfait du mode de scrutin actuel ?

Avez-vous l’impression que nos gouvernements tiennent compte de vos opinions et intérêts ?

Images jointes
Resultats-election-14-10-08.gif
Profil
 
 
Publié : 16 novembre 2008 11:38 AM   [ Ignorer ]   [ # 1 ]
Nouveau
Rank
Nombre de messages :  8
Inscrit  2008-11-13

Ben non pas un gouvernement ne s’occupe vraiment de nos besoins, mais par contre c’est un mal nécessaire. Vrai que notre système électoral crée des distorsions par rapport aux pourcentages de votes exprimés. Par contre si nous avions eu un système électoral proportionnel, l’électorat francophone du Québec nationaliste n’aurait peut-être pas pu se faire entendre. Nous aurions été représenté par qui?? par un parti conservateur qui est à des années lumières de nos valeurs, un parti libéral dont le seul fait d’arme dans les 30 dernières années a été de nous entrer dans la gorge une constitution dont le Québec a toujours refusé de signer. OU bedon par un parti NPD qui absent du Québec tant par ses députés que par sa façon de voir le Québec . Quelle est la solution alors????

Profil
 
 
Publié : 26 novembre 2008 12:25 AM   [ Ignorer ]   [ # 2 ]
Membre Régulier
Avatar
RankRankRank
Nombre de messages :  88
Inscrit  2007-07-25

Un mal nécessaire ??? Hum !!!!  angry

Un scrutin proportionnel aurait, fort probablement, donné des résultats pas mal différents de ceux d’octobre dernier. À ce niveau, il y aurait aussi bien eu de la place pour les “francophones du Québec nationaliste”, que pour n’importe quel autre penchant. Le vote aurait, évidemment, été mieux équilibré ; le Canada, comme le Québec, n’est pas “redneck”. Avec un scrutin proportionnel, la droite n’aurait probablement pas gagné l’élection !

N’oublions cependant pas que là, vous parlez de l’élection fédérale et que, jusqu’à nouvel ordre, le Québec fait toujours parti du Canada. Dans une élection fédérale, le : “tout pour le Québec et rien pour les autres”, n’est pas très démocratique.

On passera à autre chose le jour où l’ensemble des Québécois osera voter pour l’indépendance, mais d’ici là, il faut “s’accommoder” de nos partenaires. Qui, n’ont assurément rien à voir avec la droite ultra-religieuse “États-Unienne”…

En ce qui concerne le parti Libéral du Canada, bien que leurs idées ne me rejoignent pas, à mon avis, Pierre-Elliot Trudeau, fut, l’un des rares premier ministre canadien à avoir suffisamment de colonne vertébrale pour faire face aux “États-Uniens”. Voilà quelqu’un qui ne chi…. pas dans ses culottes lorsqu’il avait à faire avec nos voisins du sud.

Pour ce qui est du NPD, s’il n’a pas de député au Québec, c’est simplement parce que l’on vote pour le Bloc. Car, si l’on compare les programmes du Bloc et du NPD, la différence est plutôt mince. À ceci près, que le NPD est national et que le Bloc est provincial… oupppss ; élection fédérale = nationale…

Profil